Bouton de Fièvre

Comment Soigner un Bouton de Fièvre (Herpès Labial) ?

4 min
Comment Soigner un Bouton de Fièvre (Herpès Labial) ? Comment Soigner un Bouton de Fièvre (Herpès Labial) ? Comment Soigner un Bouton de Fièvre (Herpès Labial) ?

Les boutons de fièvre sont le résultat d’une réaction inflammatoire suite à une infection par le virus herpès simplex 1 ou à sa réactivation. Lors d’une poussée, l’apparition du bouton de fièvre ne pourra pas être évitée, mais son traitement avant qu’il ne se transforme en une plaie plus étendue, est un bon moyen de limiter sa durée d’évolution ainsi que la frustration, l’inconfort et le sentiment d’isolement qu’il peut engendrer.

Reconnaître les signes avant-coureurs

Le meilleur moment pour commencer à traiter un bouton de fièvre est le moment où vous ressentez les premiers symptômes.

Le signe avant-coureur le plus courant est la démangeaison autour des lèvres. Ce symptôme peut se manifester quelques jours avant l’apparition des vésicules. Vous pouvez également éprouver une sensation de brûlure ou de picotement qui commence habituellement quelques heures à deux jours avant l’apparition du bouton de fièvre.

Il est important d’agir le plus rapidement possible. Plus vite vous traiterez le bouton de fièvre, plus vite vous parviendrez à raccourcir sa durée d’évolution et accélérer le processus de guérison et ce, même si les vésicules se sont déjà formées.

Plus vite vous traiterez le bouton de fièvre, plus vite vous parviendrez à raccourcir sa durée d’évolution et accélérer le processus de guérison

Prévenir son apparition

Bouton de Fièvre

Quelles Sont les Causes de l’Apparition des Boutons de Fièvre ?

Si vous avez fréquemment des boutons de fièvre, vous avez peut-être déjà des traitements sous la main. Vous en trouverez quelques-uns ci-dessous.

Le Patch Bouton de Fièvre Discret COMPEED® agit en accélérant la cicatrisation et donc la guérison du bouton de fièvre mais il permet également de le rendre moins visible. De plus, il agit aussi comme un bouclier viral, réduisant ainsi le risque de contamination.

Le plus souvent, des médicaments antiviraux sont utilisés pour arrêter la multiplication du virus. Les antiviraux indiqués pour le traitement du bouton de fièvre se présentent sous deux formes différentes : la crème qui est appliquée directement sur la région infectée et les comprimés qui sont pris par voie orale, ces derniers étant prescrits de façon plus rare dans certaines circonstances.

Apprendre à connaître vos déclencheurs

Vous pouvez essayer d’éviter le développement des boutons de fièvre en apprenant à connaître ce qui les déclenche.

Les facteurs favorisant l’apparition des boutons de fièvre les plus courants sont le stress, la maladie, le manque de sommeil, la fatigue, l’exposition au soleil ou des conditions météorologiques extrêmes, une baisse des défenses immunitaires.

La pratique régulière d’un sport ou le recours aux techniques de relaxation et de méditation peut être une bonne option pour réduire votre niveau de stress.

De plus, un mode de vie sain avec une alimentation équilibrée et sans consommation excessive de tabac permet de renforcer les défenses immunitaires qui garderont sous contrôle le virus dormant.
Si vous avez plusieurs poussées de bouton de fièvre par an, il peut être utile de tenir un journal ou de noter des choses comme le régime alimentaire, les activités, les maladies et les autres événements de la vie afin d’identifier les facteurs favorisant la récurrence de l’infection.

Un autre avantage de connaître vos facteurs déclenchants les boutons de fièvre est la possibilité d’être encore plus proactif dans la prise de mesures (par exemple, utilisation d’un écran solaire à haute protection en cas d’exposition au soleil) ou de médicaments (par exemple, initiation du traitement dès les signes avant-coureurs).