Compeed

Cor au Pied: Définition, Prévention et Formation

Cor au Pied: Définition, Prévention et Formation Cor au Pied: Définition, Prévention et Formation Cor au Pied: Définition, Prévention et Formation

Cor au Pied: Définition, Prévention et Formation

Les cors[1] sont des zones de peau épaisse (amas de cellules de peau morte), constituant une excroissance dure et rugueuse, le plus souvent causés par la friction ou la pression due notamment au port de chaussures mal ajustées, à un exercice répété ou à de longues périodes debout sur des surfaces dures. Ils ne sont pas dangereux, mais ils peuvent être très gênants du fait de l’inconfort et de la douleur qu’ils occasionnent. En cas d’inflammation ou de douleur intense, il est conseillé de consulter un médecin immédiatement. Le plus souvent, ils peuvent être facilement traités et prévenus en évitant les sources d’irritation ou de pression locale ainsi qu’en prenant mieux soin de nos pieds.

Quelle est la différence entre un cor et un œil-de-perdrix?

Un œil-de-perdrix correspond à une excroissance de peau qui se développe au niveau du pied, entre les orteils. Elle est, consécutive à une pression du pied qui conduit la peau à produire des cellules supplémentaires afin d’épaissir et de protéger la zone de la peau soumise à cette pression. Il s’agit d’un type particulier de cor au pied qui apparaît souvent entre le quatrième et le cinquième orteil. Il se forme fréquemment par paire (les deux oeils-de-perdrix situés entre les deux orteils se font face). De plus, contrairement au cor qui est dur, l’œil-de-perdrix est caractérisé par sa consistance molle provoquée par l’humidité importante de la zone.

Qui souffre de cors au pied?

Cors

Comment Enlever un Cor au Pied (ou Œil de perdrix) et Éviter son Inflammation?

Les cors sont l’une des affections des pieds les plus courantes[2]. En effet, beaucoup d’entre nous négligent les soins des pieds et ignorent souvent les problèmes de pieds jusqu’à ce qu’ils deviennent très gênants et nous empêchent d’effectuer nos activités habituelles de routine. Certains groupes de personnes sont plus susceptibles d’en développer, notamment les personnes ayant des anomalies morphologiques des pieds (pieds plats, démarche anormale) ou des difformités (oignons, orteils en marteau), les personnes ayant une peau moins élastique [3] et les personnes dont le travail exige beaucoup d’efforts au niveau des pieds (par exemple les infirmières, les serveurs, les facteurs ou les agents de bord) [4]. Si vous êtes une femme, vous êtes également plus susceptible d’avoir des cors que si vous êtes un homme. Cela est principalement dû aux différences d’anatomie des pieds des hommes et des femmes et au fait que les femmes sont plus susceptibles que les hommes de porter des chaussures pointues, à hauts talons ou mal ajustées [5].

Est-ce que j'ai des cors?

Vous avez probablement un cor, si:

  • vous avez des bosses composées de peau dure ou des plaques de peau rugueuse sur vos pieds,
  • la peau qui se trouve sur ces bosses est jaunâtre, cireuse ou semble peler,
  • la bosse est sensible au toucher ou provoque des douleurs lors du port de chaussures.

Ces plaques rugueuses se trouvent le plus souvent sur les orteils, mais peuvent aussi apparaître sur la plante du pied ou le talon. Les endroits les plus courants sont le bout des orteils, juste sous le lit de l’ongle, entre les orteils, ou sur les côtés et les articulations des orteils, essentiellement partout où la peau du pied est en contact avec la chaussure ou avec elle-même (entre les orteils) et soumise à une pression. Il se peut aussi que vous ayez des cors mais sans les avoir encore remarqués. Les petits cors passent souvent inaperçus car ils ne provoquent pas de douleur ou d’inconfort notable.

Que sont exactement les cors?

Les cors sont des plaques dures de peau morte, qui sont généralement relativement petites et bien définies. La zone autour du cor est souvent irritée ou enflammée. En général, les cors se forment sur les parties osseuses et noueuses du pied, mais ils peuvent aussi apparaître sur d’autres parties du corps qui sont exposées à une irritation locale par friction ou pression, comme les mains ou les genoux.

Les termes médicaux courants pour le cor sont clavus ou heloma. Il en existe deux types: les cors durs (heloma durum) et les cors mous (heloma molle), qui diffèrent généralement par leur emplacement. Les cors durs apparaissent généralement sur des zones de peau dure, sèche et plate, tandis que les cors mous se trouvent souvent entre les orteils où ils restent mous en raison de l’humidité fournie par la sueur ou de mauvaises habitudes de séchage des pieds. Cependant, pour les deux types de cors, le centre est plus épais et plus ferme que la peau environnante. Leur forme est conique, avec une partie supérieure ou externe large et une partie inférieure pointue. Une pression au niveau de cette pointe peut être source de forte douleur du fait de sa proximité avec les terminaisons nerveuses. De plus, la persistance d’une pression au niveau du cor peut être responsable, d’une irritation, d’une inflammation ou même d’une ulcération, ce qui majore l’inconfort ou la douleur que vous pourriez ressentir.

La couche extérieure de votre peau est principalement composée de cellules appelées kératinocytes. Ce sont des cellules cutanées spéciales qui produisent de la kératine, une substance qui forme une structure résistante.

Comment les cors se forment-ils?

Etape 1: Formation du cor

La couche extérieure de votre peau est principalement composée de cellules appelées kératinocytes. Ce sont des cellules cutanées spéciales qui produisent de la kératine, une substance qui forme une structure résistante. Cette structure aide à protéger votre corps contre des facteurs environnementaux, comme la chaleur, les rayons UV ou les infections. Les cors sont le résultat d’une production accrue de kératine, médicalement appelée hyperkératose, qui est la réponse de votre corps pour se protéger contre les frottements ou la pression. Autrement dit, quand votre peau est soumise à une pression, pour se protéger contre cette agression, elle commence à produire des cellules supplémentaires conduisant à un épaississement de la peau. La zone épaissie de la peau est connue sous le nom de cor.

Etape 2: Développement du cor

La pression intense et continue sur la callosité conduit au développement du cor, une masse compacte de cellules de peau mortes en forme de cône, qui va s’enfoncer dans les couches inférieures de la peau.

Etape 3: Croissance du cor

Tandis que le cor grandit, la pointe du cône s’enfonce et exerce une pression sur la couche basale de la peau et sur les terminaisons nerveuses qui s’y trouvent. C’est cette pression qui va causer la douleur.

La plupart des personnes commencent à traiter leur cor uniquement quand la douleur devient insupportable, ou si son apparence commence à les gêner dans leur vie quotidienne.

Etape 4: Guérison

Généralement, les cors ne disparaissent pas spontanément et d’autres cors peuvent apparaître sur de nouvelles zones d’appui. Il est important de se rappeler que plus ils sont traités rapidement, plus ils ont des chances de disparaître vite. Le recours à un pansement spécifique contre les cors tel que le pansement COMPEED® Cors Moyen Format permet d’agir sur le cor tout en réduisant la douleur.

Pourquoi j'ai des cors?

Un cor est la réponse de votre corps pour se protéger d’une agression externe liée à divers facteurs tels que, par exemple, le port de chaussures mal ajustées, un exercice peu familier intense ou répété ou une station debout prolongée. Si vous portez des chaussures trop serrées, trop larges, trop hautes ou dont les coutures sont mal placées, cela peut être une cause de survenue de cor. Les types de chaussures qui ne sont pas adaptées à un port prolongé sont notamment les chaussures avec des talons hauts, les chaussures pointues et les bottes hautes. De plus, des chaussettes mal ajustées, l’absence de chaussettes ou une marche fréquente sans chaussures peuvent également favoriser la survenue des cors. C’est pourquoi, compte tenu de la diversité des causes, aussi bien les femmes que les hommes peuvent avoir des cors.

Même si vous portez des chaussures bien ajustées et adaptées, des actions répétitives, comme faire de l’exercice ou marcher et se tenir debout au travail, peuvent causer des cors. Les professions qui présentent un risque élevé de développer des cors comprennent toutes les professions nécessitant une station debout prolongée comme par exemple la livraison du courrier, les soins infirmiers, l’attente ou la participation à des vols d’avion…

D’autres facteurs de risque peuvent être génétiques ou acquis, comme par exemple, un traumatisme ou le vieillissement qui peut être source d’une déformation du pied. Ils comprennent les oignons, les orteils en marteau ou les difformités des pieds ainsi qu’une démarche anormale. Comme la peau devient plus fine avec l’âge et perd son coussinet graisseux, la formation de cors, en particulier sous les pieds, devient plus fréquente.

Que faire quand j'ai des cors?

Les cors ne sont pas dangereux, mais ils peuvent causer de l’inconfort ou de la douleur, en raison de l’irritation ou de l’inflammation due à la pression exercée sur la peau sous-jacente. On peut facilement les traiter en limant ou en grattant le cor afin de réduire son volume et donc la pression qui s’exerce dessus ou en appliquant des pansements spécifique, comme les pansements COMPEED® Cors, qui amortissent et répartissent les pressions. Ces pansements soulageront immédiatement la douleur, mais il faudra quelques semaines pour que le cor disparaisse complètement. Si la source de pression qui a causé le cor au pied persiste, le cor a toutes les chances de récidiver. Afin de prévenir la survenue des cors ou leur récurrence, il est important d’éviter toute pression inhabituelle et de prendre soin de vos pieds.

Quand devrais-je consulter un médecin?

Bien qu’ils ne soient pas dangereux, ils peuvent causer une irritation, une inflammation ou même une ulcération. Si vous présentez une inflammation ou ressentez une douleur intense, il est recommandé de consulter un médecin. Si vous avez une peau insensible en raison d’une mauvaise circulation, d’un diabète ou de lésions nerveuses, vous devriez également consulter un médecin avant de traiter vous-même vos cors.

Vous pouvez également consulter un médecin, si vous n’êtes pas sûr que ce que vous avez est un cor.

Si vous êtes préoccupé par la fréquence de la récurrence de vos cors, vous pouvez consulter un médecin ou un podologue afin d’écarter ou de détecter des anomalies du pied, comme des difformités, des anomalies structurelles des os, un mauvais alignement des os ou une démarche anormale. Dans ces cas, un rembourrage spécifique, des semelles ou chaussures orthopédiques pourraient vous aider à prévenir leur réapparition. Dans de rares cas, une chirurgie orthopédique pourrait être nécessaire.

Références

1 Ameli, site en ligne de l'Assurance Maladie consulté le 23/03/2020 - https://www.ameli.fr/hauts-de-seine/assure/sante/themes/cors-pieds/definitions-symptomes-causes
2 Dunn JE. Prevalence of Foot and Ankle Conditions in a Multiethnic Community Sample of Older Adults. American Journal of Epidemiology 2004 ; 159 : 491–498.
3 Hashmi F. and all. Characterisingthe biophysical properties of normal and hyperkeratotic foot skin. J Foot Ankle Res. 2015; 8: 35.
4 McCanick AM. A Study Examining the Occurrence of Corns and Calluses in Males and Females. 2006 ; 1 : 10.
5 Frey C. Foot Health and Shoewear for Women: Clinical Orthopaedics and Related Research 2000 ; 372 : 32–44.