Durillons 5 min

Comment Enlever et Soigner un Durillon ?

Comment Enlever et Soigner un Durillon ? Comment Enlever et Soigner un Durillon ? Comment Enlever et Soigner un Durillon ?

Les callosités sont des zones de la peau plus dures et épaissies.

  • Votre peau a besoin d’être hydratée pour rester souple et résistante.
  • La pression et la friction peuvent conduire au développement de callosités.
  • Les pansements durillon Compeed® protègent la zone affectée du dessèchement et accélèrent l’élimination.

Les durillons ne sont généralement pas graves, mais ils peuvent être responsables d’un inconfort ou parfois même de douleur en raison de la pression exercée sur les tissus sous-jacents par la masse de peau épaissie. Afin de maintenir ou de retrouver votre confort personnel, le traitement de vos durillons est important.

Comment traiter les durillons ?

Les durillons sont une réaction à une pression excessive exercée sur le talon, l’avant-pied ou la paume de la main. En éliminant la source de pression, ils se résorberont probablement d’eux-mêmes. Si vous décidez de traiter vos durillons, gardez à l’esprit que ce processus peut être long et qu’il n’est généralement pas possible de le réaliser en une seule journée.
Évitez d’utiliser des objets tranchants pour couper de gros morceaux de callosités, car cela pourrait causer des blessures et entraîner des saignements et/ou une infection.
Veuillez noter que, si vous avez une peau insensible en raison d’une mauvaise circulation, d’un diabète ou de lésions nerveuses, vous devez consulter un médecin avant de traiter vous-même vos durillons.

Enlever un durillon

  • Etape 1 : Ramollir le durillon
    Les durillons sont très épais et rigides, il est donc recommandé de les ramollir au préalable. Vous pouvez y parvenir en trempant la partie affectée (généralement votre main ou votre pied) dans de l’eau chaude. Vous pouvez également utiliser des crèmes exfoliantes disponibles dans le commerce pour adoucir la peau et éliminer les peaux mortes. Une autre option consiste à utiliser des pommades, des crèmes hydratantes en vente libre contenant en plus de l’acide salicylique, qui aide à dissoudre la kératine, protéine qui compose la peau. Grâce au traitement, la couche cornée est ramollie et se détache. Ces traitements doivent être utilisés avec prudence, car l’acide salicylique peut irriter la peau saine environnante.
    Vous pouvez également utiliser les pansements Compeed® Durillons. Ils contiennent un gel actif (technologie hydrocolloïde) qui permet de préserver l’hydratation locale et accélérer l’élimination du durillon tout en protégeant et en fournissant un amorti. Ils vous apporteront un soulagement immédiat de l’inconfort ou de la douleur que vous pouvez ressentir en cas de durillon.
  • Etape 2 : Limer le durillon avec une pierre ponce ou une lime à pied
    Une fois que le durillon est ramolli, vous pouvez le limer avec une pierre ponce. Trempez la pierre ponce dans l’eau, puis frottez doucement la zone durcie avec des mouvements circulaires ou latéraux pour enlever la peau morte ou corne. Vous pouvez également utiliser une lime à pied comme outil d’exfoliation. Faites attention à ne pas enlever trop de peau car cela pourrait provoquer des saignements et des infections. Enlevez plutôt de petites quantités à chaque fois et répétez l’action régulièrement jusqu’à ce que le durillon disparaisse.
  • Etape 3 : Garder votre peau hydratée
    Après avoir limé le durillon, il est important d’hydrater la zone limée afin de la garder douce et souple. N’importe quelle crème hydratante pour la peau fera l’affaire.

Prévenir l'apparition des durillons et éviter leur réapparition

Pour éviter les durillons sur les pieds, il faut réduire la source de pression et de frottement sur les pieds et les mains.

Evitez autant que possible de porter des chaussures qui modifient la répartition de votre poids, comme des chaussures à talons hauts ou à cambrure importante. Si votre travail exige que vous portiez des chaussures élégantes (pas toujours ergonomiques, comme des escarpins par exemple), essayez d’alléger un peu la pression sur vos pieds en vous rendant et revenant du bureau avec des chaussures de sport bien ajustées. Essayez de diminuer la hauteur de vos talons le plus possible.

Prenez soin de vos chaussures en les réparant ou en les remplaçant régulièrement. Les semelles usées ne sont généralement pas très efficaces pour amortir la pression au niveau des pieds. De plus, si vous remarquez que les semelles ou les talons de vos chaussures ont tendance à s’user de façon inégale, vous devriez peut-être consulter un médecin ou un podologue afin d’évaluer l’intérêt ou pas de semelles intérieures correctrices.

Des durillons pouvant se produire sur les mains, le port de gants protecteurs, parfois rembourrés, peut donc être d’une grande aide si vous utilisez régulièrement des outils.

Si votre travail exige que vous portiez des chaussures élégantes (pas toujours ergonomiques, comme des escarpins par exemple), essayez d'alléger un peu la pression sur vos pieds en vous rendant et revenant du bureau avec des chaussures de sport bien ajustées

Quand devrais-je consulter un médecin pour un durillon ?

Si le durillon est très douloureux, ou si vous souffrez de diabète, de peau fragile ou de problèmes circulatoires, il est préférable de consulter un médecin ou un podologue. Le podologue peut enlever une partie de la peau dure à l’aide d’un scalpel. N’essayez pas de le faire vous-même à la maison.

Un spécialiste des pieds ou de la posture peut aider à corriger une démarche anormale en vérifiant vos chaussures ou en identifiant un problème de structure osseuse sous-jacent. Dans ce dernier cas, vous pourriez être amené à subir une radiographie ou même une intervention chirurgicale.

S’il y a une infection ou un risque d’infection, le médecin peut prescrire une crème antibiotique. Une peau rouge et enflée autour du durillon peut indiquer une infection.